Photos : Jeunesse-Lumière . François Mo Costabella . Norbert Jung : www.norbert-jung.com

1/25

 

 

La fraternité Vie de Dieu est née en 1995 lors du troisième inter J.L. Ils étaient 20, couples et célibataires, ils sont aujourd’hui  52: 22 couples, 3 prêtres, 1 diacre, 6 célibataires. Il faut ajouter à ces chiffres les 34 enfants.

Au cœur du monde, ils ont choisi de vivre la spiritualité  Jeunesse Lumière,  « nouveau mouvement ecclésial », fondé par le père Daniel Ange et issu de l’école d’évangélisation Jeunesse-Lumière.

Ils ont le désir de laisser la gloire divine transparaître dans le tissu concret de leur existence de chaque jour là où ils  essaient de « semer pour y grandir, y fleurir, y porter des fruits en abondance. »

Célibataires ou en famille, laïcs ou consacrés, ils éprouvent le désir de conserver des liens fraternels en vivant de cette spiritualité. Pour ce faire, ils tâchent, dans leurs lieux de vie, de rayonner ces constantes qui la caractérisent, désireux d’en faire des lieux d’épiphanie, d’accueil, d’amour, où les blessés de la vie peuvent renaître à la Vie de Dieu.

Certains d’entre eux ont passé une année ou plus à Jeunesse-Lumière, et, pour la plupart, ils ont pris un temps de recul avant de s’engager dans la fraternité. Se sont jointes à eux des personnes qui n’ont pas fait l’expérience de J.L. mais qui ont été interpellées par la spiritualité JL et la qualité de ce qui est vécu dans la fraternité. 

La distance qui les sépare, loin d’être un obstacle, renforce chaque jour un peu plus leur communion spirituelle : c’est ensemble qu’ils essaient de rivaliser d’imagination pour réduire cette distance à un jet de cœur puisque l’Amour est le ciment de leur fraternité.

 

 

 

 

 

Leur charte de vie s’inscrit dans la dimension des Béatitudes pour qu’ils vivent le bonheur de Dieu. Le livre de Daniel-Ange, « Qui nous fera voir le bonheur ? », écrit en 2004 et préfacé par le cardinal Schöenborg, reprend tous les grands axes en commentant avec lyrisme et inspiration, chacune des béatitudes relues, vécues, dans un immense élan de foi jusqu'à devenir règle de vie. La joie déborde du cœur et nous livre les secrets du bonheur. Dans cette saisissante évocation des coulées de grâce dans les cœurs et les âmes, chaque béatitude est illustrée de petites biographies de «saints» canonisés ou non, grands témoins de l'Evangile.

En voici quelques extraits :

Heureux les pauvres…Si tu reçois une âme de pauvre, Bonheur à toi ! En ton cœur, le Royaume et son Roi !

Heureux les doux…Si tu es doux et humble de cœur : Bonheur à toi ! En partage, en héritage, toute la terre est à toi !

Heureux ceux qui pleurent…Si tu verses des larmes de douleur, de joie : Bonheur à toi ! Sur ton visage, de sa main, Dieu les essuiera !

Heureux ceux qui ont faim et soif…Si tu as faim et soif de justice et de sainteté : Bonheur à toi ! A sa table, tu seras rassasié, comblé !

Heureux les miséricordieux…Si ton cœur s’ouvre à toute misère : Bonheur à toi ! Le cœur de Dieu en toi s’ouvrira !

Heureux les coeurs purs... Si ton cœur aime la toute pure lumière : Bonheur ! De tes yeux tu verras Dieu !

Heureux ceux qui font œuvre de paix…Tout autour de toi, Bonheur ! Enfant de Dieu, tu l’es en vérité !

Heureux ceux qui sont persécutés… Si tu es rejeté, renié, bafoué, à cause de Moi : Bonheur à toi ! Sur le monde, tu règneras !

 

 

 

 

 

 

Chaque année, ils se retrouvent à Pratlong, la source de leur communion spirituelle, pour un temps de retrouvailles qui leur permet de se plonger dans la prière et la vie fraternelle, de recevoir des enseignements qui les fortifient pour leur mission dans le monde. Ils se retrouvent ainsi avec joie, membres d’une même famille, et organisent des moments festifs ou des sorties « touristiques » où chacun, petit ou grand s’en donne à cœur  joie.

Ils organisent aussi par région, au cours de l’année, des temps forts de prière, de partage, de formation ou de détente.

 

 

 

 

 

 

Ils offrent à toute personne désireuse de les rejoindre la possibilité d’une année dite de « regardant », accompagnée pour le discernement par un aîné de Vie de dieu. Puis, si ce « regardant» le désire, il s’engage dans la fraternité pour une année au cours du temps fort annuel à Pratlong. Cet engagement peut être renouvelé ou non. Après un ou plusieurs engagements annuels, il a la possibilité de s’engager pour trois ans.

L’engagement porte sur douze points comme les douze étoiles de la couronne mariale qui sont repris dans la charte de vie : la communion par la prière, la vie de prière personnelle, l’amour de l’Eucharistie, le souci de l’évangélisation suivant l’appel de chacun, la défense de la vie dans tous ses instants, etc…

Lors de cette rencontre annuelle, les enfants occupent une plage privilégiée. Un encadrement leur est proposé par des JL de l’année qui vient de se terminer mais aussi par d’autres jeunes et moins jeunes qui acceptent de se mettre à leur service et à leur écoute. Après cette session, ces jeunes gardent souvent des liens entre eux et témoignent aussi de notre engagement auprès de leurs amis. Ils portent en eux la lumière du Christ et la laissent diffuser pour eux et pour tous ceux qu’ils rencontrent.

 

 

 

 

 

 

Leur sollicitude vigilante et aimante pour l’école Jeunesse-Lumière les pousse à parrainer les jeunes financièrement et spirituellement, à accueillir ceux qui ont besoin de quelques jours de détente ou de repos ou à aider certains d’entre eux à approfondir la langue française.

Ils se mettent au service des jeunes sortant de l’école afin de les aider, s’ils le désirent, à retrouver leur vie après J.L. car la mission n’est pas toujours, hélas, facile à vivre suivant les lieux où ils repartent… Ils deviennent en quelque sorte des « anges gardiens » et se tiennent à leur disposition pour parler, partager, discuter avec un de leurs aînés.

Ils participent activement aux conseils d’administration de l‘association les amis de Jeunesse- Jeunesse-Lumière dont ils sont membres de droit.

Dès que cela leur est possible et en fonction de leur lieu de vie, ils essayent de préparer des tournées d’évangélisation et d’y participer.

Leur attachement au serviteur de la Communion, le père Daniel-Ange, les invite à le porter dans leur prière pour toutes ses missions d’évangélisation de par le monde.

Chacun de nous est appelé à découvrir combien il est bon de vivre ensemble  dans la communion Jeunesse-Lumière, pour louer, partager et recevoir les merveilles de Dieu, ainsi Vie de Dieu devient une réponse concrète à Vivre de Dieu.