Photos : Jeunesse-Lumière . François Mo Costabella . Norbert Jung : www.norbert-jung.com

Plus de 700 jeunes en 31 ans, 
de 56 nationalités différentes

Environ  30  jeunes chaque année

 

 

 

 

 

La vie fraternelle permet de découvrir ses propres dons et d'accueillir ces des autres. Elle oblige à  se dépasser dans l'ouverture à la différence, elle offre un rythme de vie structurant, régulier et équilibré : enseignements, prière, sport, créativité,  détente, service de la maison.

Un regard qui fait exister ...

Chacun est appelé à poser sur les autres, un regard qui  soit tout accueil, cherchant toujours à réveiller le meilleur en lui  , misant continuellement sur tous ses dons et charismes . C'est une source de guérison pour tant de jeunes qui ont perdu confiance en eux faute d'avoir pu exister pleinement sous un tel regard inconditionnement bienveillant. Ce que nous appelons "le regard prophétique" posé sur chacun est un aspect essentiel de la vie à Jeunesse-Lumière. Jour après jour, on apprend à en vivre au coeur du quotidien. 

Le pardon

Chacun n'est-il pas le chef d'oeuvre

sorti des mains du Créateur,

né de son Coeur ?

Devant lui, demeure émerveillé

regarde-le avec un regard pas comme les autres

qu'il se sente exister

discernant toujours le meilleur.

                                   (Livre de vie )

La vigilance du coeur 

Si un amour naît au cours de l'année, on fait le choix de n'en parler ouvertement à la personne concernée qu'une fois l'année terminée. Ecole du respect de la liberté de l'autre, découverte de l'amour qui ne possède ni ne séduit, apprentissage de l'autonomie affective, joie de lier de saines amitiés entre garçons et filles.

250 familles sont issues de Jeunesse Lumière.

Chaque soir, les Complies sont le moment privilégié pour se demander pardon s'il y a pu avoir dans la journée quelque accrochage ou malentendu. Le pardon est l' indispensable ciment de la charité fraternelle.

Le service de la maison

Les travaux de la maison (3 heures chaque jour) sont l'occasion de vivre en serviteurs les uns des autres. Il n'y a pas de maîtresse de maison. Ce sont les jeunes eux-mêmes qui assument la responsabilité des différents services .

Les fraternités se relaient  ainsi dans chacun des domaines de la maison : liturgie, cuisine,  accueil, lingerie, ménage, jardin, travaux extérieurs, etc... C'est l'occasion de se découvrir des talents jusque là inconnus, et  de valoriser le travail des mains. 

Sport et détente

Chaque jeudi, un temps est réservé au sport en plein air.

Chaque samedi, un temps de créativité permet à chacun de développer ses talents, ou d'en découvrir de nouveaux : créativité au service de la mission, sketches, théâtre, danse, atelier iconographie, chant, instrument...

Simplicité de vie

Recevant tout comme un don de Dieu, non comme un dû, nous cherchons en toute chose la sobriété, reconnaissants à l'égard des parrains et marraines dont la générosité permet à l'école de vivre depuis plus de 30 ans. 

1/9

L'accompagnement spirituel

Chaque jeune reçoit au début de l'année un accompagnateur(trice) spirituel qui ne remplace pas le père ou la mère spirituel habituel, mais, durant l'année à Jeunesse-Lumière, aide chacun à discerner les préférences du Père, à mûrir humainement et spirituellement, à développer cette mémoire de la grâce dont parle si souvent notre Pape François. Bref,  ces rencontres toutes les 2-3 semaines sont un chemin de croissance et de guérison.